By

COLLECTIF MOU CORONA KHANINMA
Depuis quelques mois, la Covid-19 se propage dans notre pays, l’augmentation du nombre de cas contaminés est fulgurante. Les autorités sont tiraillées entre l’urgence du confinement total et l'impératif de survie d’une population qui vit majoritairement dans la pauvreté.
Depuis la survenue de la pandémie de la Covid19, la Guinée, à l’instar des autres États du monde, a pris un certain nombre de mesures pour prévenir la contamination ou le cas échéant briser la chaîne de contamination. Ainsi, des conditions d’entrée sur le territoire guinéen en fonction de l’exigence sanitaire ont été définies.
A la date du 20 mai, (457) échantillons ont été testés dont 140 cas positifs soit un indice de positivité de (31 %). Depuis le début de la maladie nous avons enregistré un total de (3 067) cas.
En ces temps de crise généralisée due à la propagation effrénée du coronavirus dans le monde, les initiatives pour prévenir les populations des risques liés à la pandémie et rompre la chaîne de contamination pleuvent.
Depuis quelques temps, l’on voit apparaître sur quelques murs de Conakry, des graffitis colorés. Ici et là, les gestes-barrière contre le Covid-19 sont reproduits et illustrés dans de remarquables scènes, toutes plus dynamiques les unes que les autres.
Dans la lutte contre le Covid-19, il est strictement conseillé de respecter la distanciation sociale (d’au moins 2 mètres avec les autres) à travers les gestes barrières et observer des mesures d’hygiène individuelles et environnementales (lavage régulier des mains à l’eau et au savon, nettoyage des surfaces, etc.). Mais en plus de ces gestes, le...
Si voyager était un luxe il y a quelques mois, ce n’est plus le cas depuis que le coronavirus a été déclaré par l’OMS comme une urgence mondiale. Il se propage assez rapidement et les pays apeurés, s’isolent en barricadant leurs frontières. Les populations hôtes sont, par ricochet, elles aussi de plus en plus fermées...
Comme nous avons déjà indiqué dans un article précédent, lorsque vous arrivez en Guinée aujourd’hui comme partout ailleurs, vous devez vous isoler pendant une période d’observation afin de limiter les risques de contamination au cas vous seriez malade. Car sinon, vous risquez de développer des symptômes et d’infecter d’autres personnes de votre entourage.
En Chine et au Japon, plusieurs patients semblent avoir de nouveau attrapé le Covid-19 après avoir été guéris. Cela montre-t-il que l'on peut tomber malade deux fois du nouveau coronavirus ? Combien de temps reste-t-on immunisé ? La stratégie de déconfinement dépendra de ces questions cruciales.
Communiqué de presse Lancement du collectif citoyen “Mou Corona Khaninma”  “Mou Corona Khaninma” La pandémie de COVID-19 qui a officiellement touché la Guinée le 12 mars 2020, pose plusieurs problèmes de sécurité sanitaire liés aux situations de mobilité. Aux premiers rangs desquels : le manque d’information sur les dispositifs sanitaires aux points d’entrée sur le...
1 2